logo

Les demarches à suivre pour la vente d’une voiture

Il faut respecter quelques conditions lors de la vente d’une automobile, surtout si la voiture est d’occasion. En plus, les procédures de ventes sont obligatoires et conformes à la loi actuelle. Voici les démarches à suivre pour la vente de votre voiture.

Avant la vente

Pour vendre au plus vite et obtenir le maximum de bénéfices, votre auto doit faire bonne impression. Cela vous aidera à attirer plus de clients. N’hésitez pas à changer les pièces usées ou défectueuses : les pneus, les sièges, etc. Faites une révision et un entretien avant de vendre la voiture pour garantir la sécurité du futur acquéreur.

Pensez également à faire une publicité captivante. Prenez une belle photo de la voiture, puis faites une annonce illustrée. Par rapport aux prix, vous devez faire une comparaison des prix du marché pour éviter la perte. Fixez un prix qui reflète la valeur de votre véhicule.

Les contrôles

Si votre véhicule dépasse les quatre ans, il faut procéder à un contrôle technique dans les six mois précédant l’accord de vente. D’ailleurs, vous avez l’obligation de présenter un certificat au futur acheteur. Pour les automobiles de quatre ans et moins, le contrôle est facultatif si vous avez confié l’auto à un garage.

Les procédures administratives

Il y a plusieurs informations à prendre en compte après avoir trouvé un acheteur pour votre voiture. Les documents ci-dessous doivent être avant de conclure :

– La carte grise : vous devez en fournir à l’acheteur. Elle doit être signée et mentionnée « vendue » par le vendeur. Mais, l’acquéreur doit demander une nouvelle carte grise. L’ancienne, sur laquelle est écrite « vendue », servira de certificat d’immatriculation provisoire.

– Dans les deux semaines qui suivent, vous devriez penser à faire une déclaration de cession. Celle-ci se fait en ligne auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Cette étape est impérative pour permettre à l’acheteur de bénéficier de ses droits et obtenir une nouvelle immatriculation.

– Le certificat de non-gage ou certificat de situation administrative : c’est une preuve d’absence de gage concernant le véhicule. Il faut que ce dernier date d’environ 2 semaines tout au plus pour être validé. Pour ce faire, rendez-vous sur le site du Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV) ou auprès d’une institution spécialisée dans ce domaine. Même si la munition de ce document est fortement recommandée, elle n’est pas obligatoire.

Que faire après la vente de la voiture ?

Un conseil, ne jetez pas le certificat d’immatriculation avant la fin de toutes les procédures nécessaires ainsi que la signature des paperasses. C’est important afin d’éviter toutes éventualités. Il se peut que l’acheteur change d’avis. Dans ce cas, le certificat est invalide.

Vous devez absolument conserver toutes les copies des papiers remis au nouveau propriétaire. Ils peuvent vous être utiles pour les années à venir.

Certains papiers administratifs doivent être signés. La carte grise et la clé doivent être transférées au nouveau propriétaire. Concernant le paiement, il doit être effectué au plus vite. Vous devez aussi fournir une déclaration mentionnant la remise à la main de l’auto avec un numéro au nouveau titulaire.

Latest Post

Discount up to 50% only this month

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor